Jazz en Occitanie part 2

Festivals et Conférences

Si vous êtes dans le sud-ouest de la France en vacances ou au quotidien et vous aimez le jazz,  vous avez de la chance.  En fait, même si vous n’aimez pas le jazz, vous avez de la chance.

Pendant l’été, quand les jours sont longs et le soleil brille, les festivals de musique entrent en plein essor. En vrai il y des festivals partout en France et pendant toute l’année mais rien ne vaut les concerts en plein air dans le sud !

En Occitanie un festival, Jazz in Marciac, est devenu mythique.  Un petit village un peu ‘endormi’ est devenu par hasard le lieu de cette fête musicale. Chaque année pour environ trois semaines en août, l’ancienne bastide devient l’épicentre du jazz.  A la campagne, au cœur agricole du Gers, les gens viennent de loin pour une expérience musicale, gastronomique et même pédagogique. Créé en 1978 par André Muller, quelques amateurs de jazz et Jean-Louis Guilhaumon, ancien prof qui est actuellement le maire de Marciac. Depuis des années Wynton Marsalis est ambassadeur attitré du festival qui reçoit près de 200 000 visiteurs dans la ville abritant 1500 personnes le reste de l’année.

Tous les musiciens de jazz bien connus et moins connus jouent ou ont joué ici.  Il y a maintenant des stages et workshops pour jeunes musiciens aussi. Quant à la nourriture, vous avez de quoi choisir. Entre un ‘set’ particulièrement inspiré de Brad Mehldau en attendant la tête d’affiche McCoy Tyner, j’étais surprise d’entendre surtout les commentaires style « ooh la la le magret était excellent » et « le vin n’étais pas à la hauteur du fromage » plutôt que « quel ‘set’ de folie !  Voilà une expérience culturelle dans deux sens. Bienvenu dans le Gers !

Jazz à Sète est un festival à voir dans un cadre magique. Les festivals de musique sont nombreux à Sète et se déroulent toute l’année avec Jazz à Sète en juillet. La scène surplombe la mer avec les silhouettes de mouettes comme toile de fond, en constante évolution, éphémère, avec le coucher de soleil. Ce festival attire de plus en plus de musiciens renommés mais aussi des artistes moins connus. Si vous venez par là en juillet vérifiez bien à l’avance qui est à l’affiche !

D’autres festivals de Jazz à noter si vous souhaitez passer une nuit sous les étoiles à écouter la musique incluent mais ne se sont surtout pas limités à :

Jazz en Comminges – Haute Garonne, Millau en Jazz – Aveyron, Jazz à Foix – Ariège, Nuits du Jazz Vauvert-Gard, Festival Jazzèbre Perpignan- Pyrenees Orientales, Jazz sous les Châtaigniers- Roquefère en Aude, Sim Copans – Soullac dans le Lot et encore d’autres.

L’Agglo au rythme du Jazz – Nîmes, dans le Gard et Jazz sur son 31 à Toulouse en Haute Garonne se font plus tard dans l’année en Octobre, quand il fait encore beau mais les foules sont dissipées.

La plupart de ces festivals ont au moins débuté comme des festivals de jazz traditionnel. L’évolution de ces festivals a suivi un peu l’évolution du jazz. Pour mieux connaitre le jazz et vraiment l’apprécier, est-ce qu’il ne faut pas connaitre un peu l’histoire du jazz?

Les Conférences – Jazz et Société (2019 /2020)

Michel n’est pas musicien, ni critique de jazz. Il est amateur de jazz qui veut partager sa passion. 

Il aime parler de jazz et faire écouter cette musique parce qu’il l’aime. Il estime qu’il est mal connu, en besoin d’explication, même justification car le jazz a une réputation ‘sulfureuse’.

Il cite Duke Ellington « le jazz est ce genre de mauvais garçon avec lequel vous ne voudriez pas voir sortir votre fille ».

Et Roland Morris, qui a posé la question « que seraient devenus Duke Ellington, Louis Armstrong, Earl Hines ou King Oliver sans les gangsters qui les employaient ? » Ces ‘mobsters’ et ces ‘racketeers’, souvent juifs ou siciliens, n’étaient pas aveuglés par les préjugés racistes qui empêchaient l’établissement blanc d’apprécier et de soutenir les musiciens noirs. »

Dans les clubs qui ont proliféré pendant la prohibition, ils ont assuré leur sécurité, permettant la musique d’évoluer et de prospérer. Avec Jazz et Société, sans surprise Michel met l’accent sur l’effet du jazz sur la société.

Il discute de l’évolution du jazz, sa corrélation avec l’évolution de la société et comment ils se sont influencés mutuellement.

Il présente quelques fondamentaux du jazz commençant avec les principales différences entre la façon dont les musiciens de jazz interprètent la musique et celle des musiciens classiques.

Il évoque l’arrivée du jazz en Europe pendant la première guerre mondiale, son âge d’or dans les ‘speakeasy bars’ durant la prohibition et des années 1960’s lorsque la tension raciale en Amérique était en effervescence. Il discute des origines du jazz, du gospel et du blues, des styles contrastés d’enregistrement et d’interprétation si bien qu’on peut se demander comment il n’est jamais devenu musicien lui-même.

Il partage la profondeur de sa connaissance, née d’une passion pour la musique, et raconte l’histoire de Jazz et Société avec musique pour illustrer ses idées.

Si vous souhaitez assister à l’une de ses conférences les deux suivantes sont ouvertes au public (entrée libre).

Vieille Toulouse 19 mars 2020

Montauban 15 avril 2020

Vous pouvez contacter Michel Grasset à micanne@orange.fr pour plus de détails.

J’espère que vous avez aimé Jazz en Occitanie part 2. Suivez My Beautiful Occitanie et voyager avec moi autour de notre belle région.  Prochainement Bienvenue dans le Gers………..à bientôt Christina.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s